Roy Dom Afonso Henriques 

Le Conquérant

MV_dafonsohenriquesoconquistador_destaqu
d. afonso.jpg

Premier roi du Portugal, fils du comte D. Henrique de Burgundy et de l'infante D. Teresa de León, D. Afonso Henriques est né en 1109 et décédé à Coimbra en 1157. 

En 1122, le jour de la Pentecôte, il fut fait chevalier de ses propres mains dans la cathédrale de Zamora. 

Un séjour sans faille

En 1128, les troupes de D. Teresa s'affrontent avec les troupes de D. Afonso Henriques, victorieuses lors de la célèbre bataille de São Mamede, qui consacre l'autorité de D. Afonso Henriques sur le territoire portugais et l'amène à prendre le pouvoir. le gouvernement du comté. 

Un séjour sans faille

Pour renforcer sa position, celle de l'église et du territoire qu'il souhaitait indépendant du Royaume de Léon, D. Afonso Henriques déplace le tribunal dans la ville de Coimbra et prend des décisions importantes: 

Un séjour sans faille

  • Avec le soutien de D. Afonso Henriques, les Canons dirigeants de Saint-Augustin ont fondé en 1131 le monastère de Santa Cruz de Coimbra - directement subordonnés à la curie romaine - la fondation qui assura la réunion des diocèses portugais avec la métropole de Braga;  

  • En 1143, D. Afonso Henriques déclare sa vassalité au Saint-Siège en 1143 - en vertu d'une nouvelle phase de sa politique commencée par l'utilisation du titre de roi;  

  • Obtention du taureau à partir de 1179, date à laquelle le pape Alexandre III nomma pour la première fois le roi D. Afonso Henriques à qui il donna le droit de conquérir des terres aux Maures sur lesquelles d'autres princes chrétiens n'avaient pas de droits antérieurs; 

  • Pacification interne du royaume et élargissement du territoire par la conquête des Maures - limite sud établie pour le comté de Porto - et donc Leiria en 1135, Santarém et Lisbonne en 1147 - ou même au-delà, dès lors que cela ne donne pas lieu à des conflits l'empereur - et donc Almada et Palmela en 1147, Alcácer en 1160 et la quasi-totalité de l'Alentejo (récupéré par la suite par les Maures).